Jeudi 26 mars 2020

Un espoir... ou droit dans le mur? (Marc 13,14-23)


Lire le texte

Décidément, l'évangile n'a pas que des pages jolies à colorier pour l'école du dimanche... les rédacteurs de ce premier siècle vivent une époque troublée, d'autres écrits apocalyptiques du temps en témoignent aussi. On ne va pas vers des jours meilleurs, où la paix romaine allait procurer la tranquillité, et la reprise des affaires, la prospérité. Le régime totalitaire impose les empreintes de ses bottes, jusque dans les lieux les plus respectés; et de notre temps aussi, un regard lucide nous amène à reconnaître le poids de grands systèmes totalitaires sur notre monde. On ne peut même pas compter sur les maigres sécurités de nos avoirs matériels, comme d'aller vite rechercher un manteau pour se protéger. Et même les femmes enceintes, pourtant porteuses d'espérance en elles, peuvent craindre. Qui est assuré d'être épargné? Beaucoup d'entre nous ont l'impression d'avoir les pieds dans un temps de bonheur... passé, et nous allons droit dans le mur, même si c'est un mur apparemment bleu... Dans dix jours, les Rameaux, un jour glorieux de cortège enthousiaste, mais suivi, cinq jours après, par l'écrasement de l'espérance. Or l'aube de Pâques, c'est la lumière de la bonne nouvelle, l'Evangile, qui ouvre un temps nouveau!

Jean-Philipe Noir

Prière: Dieu notre Père, envoie le souffle de ton Esprit, pour que nous portions un regard d'espérance sur ceux et celles que les précarités du temps assombrissent. Que cette période de Carême puisse déboucher sur Pâques!  

Référence biblique : Marc 13, 14 - 23

Commentaire du 27.03.2020
Commentaire du 25.03.2020